News

Crise politique - Appel à la responsabilité !

Lettre ouverte aux politiques responsables

 

Le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté (RWLP)

Le Réseau Wallon pour l’Accès durable à l’Energie (RWADé)

Le Rassemblement Wallon pour Droit à l’Habitat  (RWDH)

 

                                                                                                                                                             28 juin 2017

Le choix de l’austérité appliquée  à une grande majorité de la population et son corollaire l’augmentation des inégalités, les diverses affaires aux origines et accents différents, la rupture brutale entre des partenaires de majorité dans des entités fédérées en plein travail, … rien n’épargnera la population, singulièrement les populations les plus soumises à des conditions d’existence précaires ou plongées dans l’appauvrissement et la pauvreté !

Les Réseaux wallons de lutte contre la pauvreté et de l’accès durable à l’énergie comme le Rassemblement wallon pour le droit à l’habitat sont extrêmement inquiets de la situation dans laquelle les entités fédérées sont actuellement plongées. La mise en cause de la majorité au travail à la Région Wallonne, à la Fédération Wallonie-Bruxelles et à Bruxelles, et la perspective de nouvelles majorités, arrête net 2 ans et demi de travail des cabinets ministériels, des administrations, en relation avec les acteurs du monde socio-économique, des partenaires sociaux, et l’implication critique du monde associatif !

La temporalité de ce choix nous paraît pour le moins problématique. Sont en jeu à ce moment même :

                    la concrétisation du transfert des compétences aux Régions, porteuses d’enjeux énormes pour les populations et le budget wallon à long terme (les allocations familiales, la réforme des aides à l’emploi, la santé et le vieillissement de la population, l’Aviq, …) ;

                    L’aboutissement des réformes essentielles pour la vie des gens : logement, énergie, fiscalité, aide à la jeunesse, accueil de la petite enfance et accueillantes à domicile, mais aussi les accords du non-marchand, le pacte pour un enseignement d’excellence.

C'est aussi le moment où des choix posés au niveau fédéral impactent ou impacteront directement les populations concernées et les budgets des Régions et Communes à travers les conséquences lourdes des réformes du chômage, des CPAS, de l’emploi, de la santé. Alors même que l’angle de vision d'une défense des droits de tous les citoyens, de la réduction des inégalités et de la lutte contre la pauvreté s’enracinent progressivement dans certaines méthodes, pratiques et politiques wallonnes. Le tout soutenu par un premier Plan wallon de lutte contre la pauvreté, certes nettement trop timide et trop faible encore mais qui installe clairement un dialogue avec les populations concernées et les acteurs de terrain… !

Alors, temps perdu, argent jeté par la fenêtre, énergies et compétences dilapidées … ? Abandons ou reports de chantiers … ? De nouvelles orientations et perspectives ? Lesquelles, dans le cadre d’  une fin de législature placée sous l’angle des doubles futures élections à venir ?

Le RWLP, le RWADé et le RWDH appellent les politiques qui s’engageront pour les mois qui restent dans cette actuelle législature, à prendre leurs responsabilités en poursuivant les débats et  concertations avec tous les acteurs concernés. Les citoyens, pour qui l’accès aux droits de base n’est pas une évidence, les ménages qui se précarisent, les familles appauvries, les travailleurs précaires ou sans emploi, etc.,  ne peuvent souffrir d’un arrêt, du retard, de reports préjudiciables que pourraient prendre les dossiers et les négociations sur ces nombreuses matières personnalisées alors que la crise socio-économique qui perdure n’a pas les mêmes conséquences pour tout le monde.

Sans nier l’importance de la réforme de la gouvernance, avec insistance, les acteurs rassemblés dans ces deux Réseaux et ce Rassemblement demandent que ceux qui prennent la responsabilité d’entrer en négociation et qui occuperont le pouvoir estiment tout aussi important de gouverner à travers un programme centré sur la justice sociale, la réduction des inégalités, la lutte contre la pauvreté, en finalisant, consolidant et amplifiant des orientations, chantiers et « outils » actuellement sur la table qui vont dans ce sens. Une bonne gouvernance oui, et aussi  des politiques qui ne sacrifient pas les populations déjà largement mise à contribution par une crise qui n’est pas la leur !

Le Réseau wallon de lutte contre la pauvreté, le Réseau wallon pour l’accès durable à l’énergie et le Rassemblement wallon pour le droit à l’habitat, travaillent constructivement avec détermination dans ce sens depuis plusieurs années,  comme beaucoup d’autres acteurs associatifs en Wallonie et à Bruxelles. Ils restent disponibles à un travail démocratique empreint de dialogue, de confrontation et de concertation dans l’intérêt des populations.

 

Les signataires, Le Réseau wallon de lutte contre la pauvreté : Alpha5000, Bâtissons notre avenir, Centre de médiation des gens du voyage, Collectif des femmes de Louvain-La-Neuve, Collectif des jeunes de Louvain-La-Neuve, Comme chez nous, Pax Christi, Maison d’accueil Banalbois, Clair et net, Point Jaune, La Maison Blanche, Les 3 Portes, L’échalier, le Gab’s, La Maison ouverte, Pose ton sac, le Théâtre des travaux et des jours, Le Miroir Vagabond, la Rochelle, la Teignouse, le Trusquin, Lire et Ecrire Namur, la Maison Marie-Louise, Vivre Ensemble éducation, Sainte Walburge, Solidarités Nouvelles, la Moisson,  Mic Ados, le Collectif Logement, Color’ados, Domino Lafontaine, Habitat service, Le Monde des possibles, le Mouvements des personnes d’abord ;

Le Réseau wallon pour l’accès durable à l’énergie : la FGTB, la CSC, Inter Environnement Wallonie, le MOC, le Réseau wallon de lutte contre la pauvreté, le Réseau IDée, la Fédération des centres de service social, les Equipes populaires, Solidarités nouvelles, Revert, Empreintes et le Miroir Vagabond ;

Le Rassemblement wallon pour le droit à l’habitat : Association régionale des Centres d’Accueil (ARCA), Banalbois, le Collectif l’Ame, Domino Lafontaine, les Equipes Populaires, la Fédération des Maisons d’Accueil et des services d’aide aux sans-abri (AMA), Habitat Service, La Ligue des familles, le Miroir Vagabond, le Mouvement ouvrier chrétien (MOC), Pose ton sac, Rassemblement wallon des Associations de Promotion du logement (RAPeL), Relogeas, Réseau brabançon du droit au logement (RBDL), Réseau wallon de lutte contre la pauvreté (RWLP), Solidarités Nouvelles, Collectif Dal de Liège, Union wallonne des Agences immobilières sociales (UWAIS), le Groupe d’animation de la Basse-Sambre (Gab’s), le collectif logement de Hannut, Habitat et participation (H&P), Comme chez nous, le Dal de Tournai, le Cepag.

 

Christine Mahy, Secrétaire générale du RWLP

Marie-Claude Chainaye, pour le RWDH

Aurélie Ciuti , Coordinatrice du Rwadé